© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Noël à Shanghaï

7 Jan 2017

 

 

Comme prévu, nous remontons en 24 heures une grande partie de la Chine, de Nanning au sud à Shanghaï à l’est, en train couchette. Nous sommes en 3ème classe, le wagon est composé de 11 rangées de 2x3 lits, tous pleins à cette époque de l’année. Avec le bruit que font les Chinois, nous pouvions nous attendre au pire mais en fait tout est calme. Avec nous, une petite grand-mère joviale, deux jeunes étudiants et un homme d’une cinquantaine d’années. A l’arrivée, nos vélos sont déjà arrivés par un train de fret et nous pouvons rejoindre le centre de Shanghaï avec armes et bagages.

 

Le train entre Nanning et Shanghaï, 64 Chinois et deux Français dorment dans le wagon !

 

Shanghaï, c’est encore une autre dimension de la Chine ! 24 millions d’habitants dans la ville centre, 1ère ville de Chine, 4ème ville du monde, sans compter la grande banlieue. Surprise dans ces premiers quartiers périphériques près de la gare sud, les vélos refont leur apparition. Ils sont même plus nombreux que les deux roues motorisés. Nous voyons également de nombreux vélos en libre service mais chaque arrondissement de la ville a fait le choix de modèle différents ! Il y en a des jaunes, des oranges, des bleus, des verts à assistance électrique… Nous arrivons au centre non sans mal car dans la ville qui a longtemps été la capitale de la fabrication de vélos en Chine avec des marques mondialement connues comme Flying Pigeon ou Phoenix, la municipalité a depuis déjà plusieurs dizaines d’années interdit les vélos  et les deux-roues motorisés sur un grand nombre de rues et d’avenues, évidemment les plus directes, pour faciliter l’usage de la voiture, un comble ! Au centre, les vélos se font donc nettement plus discrets.

 

 

 

Shanghaï, une toute autre dimension de la Chine !

 

Le soir même, nous partons nous promener sur le « bund », les quais du quartier qui était il y a une centaine d’année, le cœur économique de Shanghaï, divisé alors en concessions livrées au bon vouloir des puissances occidentales. Le commerce de l’opium orchestré et partagé par les Américains, les Anglais, les Français, les Portugais faisait alors tourner la machine, avec aussi une industrie bénéficiant d’une main d’œuvre pauvre, sous-payée et corvéable à merci. Une époque retraduite par Hergé dans le Lotus Bleu. C’est aussi à Shanghaï qu’est né le parti communiste chinois… Nous découvrons aussi au bord du fleuve, le panorama sur les plus hauts gratte-ciels de 400, 450 et même plus de 600 mètres pour le plus haut. La vitrine de la Chine moderne.

 

Noël, c’est ici juste une fête commerciale de plus. Tous les grands magasins attirent une foule impressionnante et ce soir là les rues sont bondées. Des policiers afférés tentent tant bien que mal de discipliner cette masse vivante se rendant dans les nouveaux temples de la consommation maoïste ! Notre réveillon, nous le passerons dans un petit resto autour d’un plat de pâtes aux crevettes et d'un riz sauté.

 

 La foule des grand jours dans les grands magasins du paradis Maoïste !

Réveillon à la Chinoise ! 

Notre cadeau de Noël ! De la baguette de la vraie avec de la confiture et du Nutella, des vraies pâtes italiennes avec du concentré de tomate, le luxe ! 

 Nous aurions pu aussi choisir ceci - introuvable au Carrefour de Chambéry !

 

La température est nettement plus fraiche et les deux jours que nous passerons dans la ville se feront malheureusement sous une pluie battante, ce qui me (Nicolas) vaudra un bon rhume pour les quelques jours suivants. Premier objectif, faire réparer  notre ordinateur qui après avoir retrouvé la vue à Hanoï vient de faire un infarctus le soir de Noël. Nous trouvons le dimanche de Noël, tout un immeuble dévolu à la réparation des ordinateurs. Un vaste open space avec des box où tout le matériel est sur les tables, à disposition. Agréable un pays qui ne connaît pas ou très peu le vol ! Nous tombons sur un vrai spécialiste non agréé… un vrai bazar sur son stand, ça aurait plu à mon frère François, ça ressemblait pas mal à sa chambre d’ado d’ailleurs ! mais en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il démonte tout, identifie la partie du circuit, puis le composant défectueux avec quelques tests, le change en fouillant dans ses tiroirs et nous voilà repartis. On imagine l’équivalent chez nous dans un Apple store… Il a combien d’années votre Mac ? Oh ben ma bonne dame faudrait changer tout ça !

 

Notre ordinateur réanimé grâce à "Mac Doctor" bien connu à Shanghaï ! 

 

Nous profitons quand même bien du splendide musée de Shanghaï, notamment de ses collections de calligraphies, des tissages des différentes minorités ethniques du pays, des porcelaines, du travail du jade.

 

Embarquement le 27 au matin dans le port de Shanghaï. Le choix du bateau pour nous rendre au Japon, c’est à la fois le côté pratique, pas de limite de poids pour les vélos et les bagages, l’idée de garder ce fil lent et continu au long de notre petite planète pour passer d’un pays à un autre mais aussi une préoccupation environnementale en essayant de ne pas prendre l’avion pour limiter autant que faire se peut notre emprunte carbone. Sur ce dernier point, nous allons être servis ! Dans notre bateau de 150 mètres, à 3 ponts, fait pour embarquer 273 personnes, battant pavillon japonais mais avec un équipage essentiellement chinois, nous sommes 13, bravo le bilan carbone ! Au début, tout va bien dans l’estuaire de Shanghaï, il fait beau malgré le vent qui fouette mais arrivés en pleine mer, les vagues nous secouent, le bateau ondule en roulis et tangage et en quelques heures nous voilà rendus au fond du lit. Nous allons y rester toute la fin de journée, la nuit et la journée suivante sans rien pouvoir avaler et sans être en mesure d’apprécier les bains chauds japonais à bord… Arrivés dans le sud de l’archipel japonais, la mer est moins grosse entre Honshu et Shikoku et nous profitons de notre arrivée dans la baie d’Osaka.

 

 Départ de Shanghaï... tout va encore bien au milieu des forêts de gratte ciel...

 En pleine mer, c'est autre chose, entre mal de mer et coup de froid !

 

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square