© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

S’adapter au vieillissement

8 Feb 2017

 

Le Japon détient beaucoup de records du monde et notamment celui du vieillissement. C’est le pays où l’on vit le plus longtemps, 84 ans, 88 pour les femmes et 80 pour les hommes. C’est aussi celui où l’on fait le moins d’enfants, 8 par an pour 1000 habitants, pas de quoi renouveler les générations. Résultat, la population diminue faute d’immigration et vieillit. Nouveau record mondial, un quart de la population a plus de  65 ans. Mais comme les Japonais sont prévoyants, la société s’adapte tranquillement au vieillissement.

 

Les commerces de proximité sont nombreux, densément présents aussi bien en milieu urbain que dans l’espace rural. On y trouve tout en petites quantités, fruits à l’unité, légumes en petites portions, choux et salades coupés en quatre, plats préparés variés et équilibrés. A la caisse, des lunettes grossissantes sont à disposition des yeux fatigués pour vérifier l’addition.

 

 De tous petits conditionnements adaptés aux structures familiales ... et au prix élevé des fruits et légumes

 

Les "convinies", ces petits magasins qui se trouvent partout et proposent une gamme de prosuits incroyable au même prix que les supermarchés.

 

La gamme des moyens de transports est large pour maintenir les personnes autonomes et actives. A commencer par le vélo très largement utilisé par les personnes âgées pour aller faire ses courses, faire une petite visite à des amis, aller au centre de santé. Equipé d’un grand panier, avec un cadre bas, il permet de ramener avec moins d’effort qu’à pied des courses pesantes sur une distance beaucoup plus importante. L’assistance électrique au boîtier de pédalier avec capteur de pression pour une assistance bien dosée est assez courante sur les vélos. On trouve également des tricycles pour les personnes âgées moins sûres de leur équilibre. Il existe également des chariots de course à 4 roues, poussés devant comme un déambulateur (mais moins stigmatisant) et pourvus de freins qui permettent de mieux s’équilibrer, d’un grand coffre sur lequel la personne âgée peut s’asseoir en cours de route. Pour ceux qui ne parviennent plus à marcher ou pédaler, des petits quadricycles électriques étroits dotés d’un large panier arrière garantissent une autonomie pour des personnes moins valides sur la route, comme à l’intérieur des commerces.

 

 Le vélo, une solution idéale pour faire les courses avec moins d'effort

 Caddies-sièges pour faire les courses, s'équilibrer, freiner, s'asseoir

Petits quadricycles électriques très utilisés par les personnes âgées moins à l'aise à pied ou à vélo

 

L’espace public est aménagé en conséquence avec des trottoirs le plus souvent larges, à même niveau que la chaussée avec des bordures basses pour faciliter le passage. Le traitement des chaussées pour les personnes à mobilité réduite, mal voyants, handicapés avec des bandes podotactiles sur les trottoirs, des avertisseurs sonores aux passages à feux, profite ainsi à tous. Dans les grandes villes, l’absence de passage sur chaussée au niveau des grands axes avec des passages surélevés ou en sous terrain peut cependant vite devenir un cauchemar quand ils ne sont pas dotés d’ascenseurs.

 

 Espace public avec trottoir bas, larges, bandes podo-tactiles

 

 Toujours une attention du détail avec des bras de soutien aux toilettes

 

Les maisons sont le plus souvent basses et de plain pied en dehors des grandes villes, ce qui facilite là aussi le maintien à domicile. Alors que dans les maisons traditionnelles, tout se fait à ras du sol, dormir sur un futon, manger assis par terre sur une table basse, l’introduction de la table et de chaises, de lits est fréquente pour faciliter les repas et le repos. La domotique avec tous les automatismes dont les Japonais sont friands pour programmer la température du bain, faire la cuisine, la technologie se met au service du maintien à domicile. Le musée des sciences nouvelles de Tokyo aime à présenter les futurs robots qui assisteront demain les personnes âgées en faisant même la conversation !

 

Le système de santé est, de ce que nous en avons entendu, assez efficace et pas trop coûteux, fondé sur 3 niveaux d’intervention. Des cabinets médicaux assez densément implantés où officient les médecins issus des universités moins prestigieuses et traitant la médecine générale de proximité, des hôpitaux de ville pas toujours au mieux pour les médecins de milieu de classement mais qui doivent assurer tout le stress des urgences et les grands hôpitaux universitaires pour les mieux classés, pas nécessairement plus coûteux que les autres mais avec des temps d’attentes considérables avant une intervention. Une médecine semble-t-il assez égalitaire comme l’essentiel de la société japonaise avec une prise en charge totale pour les plus pauvres, qui ne va cependant pas sans inconvénient de surconsommation médicale. Le recours à la médecine traditionnelle est faible comparativement à la Chine.

 

Au travail, l’entreprise est autorisée à se séparer de ses anciens employés dès 60 ans. La retraite n’est cependant perçue qu’à partir de 65 ans et encore, à un taux faible, de l’ordre de 40% de l’ancien salaire. Gros problème donc pour les 60-65 ans. Les grandes entreprises proposent généralement deux mécanismes : un nouveau contrat de travail assorti d’un salaire de l’ordre de 60 à 80% de l’ancien salaire pour un poste généralement à moindre responsabilité, sans encadrement d’une part et d’autre part la souscription tout au long de la carrière d’un capital libéré après 60 ans. C’est le cas de la maman de Ran à Fukuoka qui continue de travailler dans une pharmacie. Ces deux mécanismes garantissent un revenu minimum bien que très inférieur aux salariés des grandes entreprises. Pour les salariés des petites entreprises et les salariés plus nombreux aujourd’hui ayant des contrats précaires et à temps partiel dans la distribution ou la restauration notamment, la situation est nettement plus critique. Il est ainsi surprenant pour un œil occidental de voir de nombreuses personnes âgées continuer à travailler, assurer la sécurité d’un chantier, faire la circulation sur un parking de supermarché debout dans le froid toute la journée. On nous dit qu’ils le font volontiers, que tout travail est reconnu et utile à la société, qu’il maintient des liens sociaux tout en assurant un petit complément de revenu et d’autres que beaucoup ne sauraient pas faire grand chose d’autre que travailler… Dans les campagnes, nous avons vu des hommes et femmes très âgés, le dos tout courbé, continuer à travailler en maraichage, dans les plantations de riz ou de pommes de terre.

 

 Surprenant de voir des personnes vraiment âgées continuer de travailler 

 

La présence de parents âgés à la maison était jusque là courante. C’est là aussi le cas de Mihoko à Miyazaki qui s’occupe de ses deux parents âgés de 84 ans. Le faible taux de travail des femmes le permet jusqu’à une certaine mesure. La mobilité géographique des enfants vers les grandes villes et l’aspiration croissante vers une famille nucléaire dans les grandes villes remet cependant en question le phénomène. En tout état de cause la part des personnes à charge par rapport à la population active va continuer à augmenter alors même que le besoin d’emplois de service et d’accompagnement croit. Pourtant, le Japon maintient son refus d’une immigration plus importante et s’en tient à une immigration (très) choisie sur des postes très qualifiés.

 

 Chez Mihoko à Miyazaki, la présence de parents à la maison est encore assez courante au Japon

 

Augmentation de la productivité, délocalisation d’usines demandant de la main d’œuvre dans les pays émergeants d’Asie du Sud-est risquent d’être des réponses insuffisantes pour assurer les besoins dans un contexte de chômage quasi inexistant.

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square